Les vêtements traditionnels au Japon

//Les vêtements traditionnels au Japon

Les vêtements traditionnels au Japon

Le Japon est particulièrement connu pour ses vêtements traditionnels, qui se différencient de ce que l’on peut connaître en Occident. Ces vêtements sont appelés “Wakufu”.

Du célèbre Kimono au Haori en passant par le Obi, il en existe de nombreuses sortes, qui se portent en des occasions particulières. Tour d’horizon.

 

Le Kimono, la célèbre tenue traditionnelle

 

Pour beaucoup de gens, le kimono est le symbole Japon C’est une icône de sophistication et de grâce. A l’origine, le terme “kimono” signifie simplement “quelque chose à porter”, il pouvait donc désigner tous les vêtements. C’est avec l’arrivée de la mode occidentale que le sens du mot kimono s’est réduit aux vêtements traditionnels.

Le kimono est une robe longue avec de très larges manches. En règle générale, le kimono des femmes a tendance à être extrêmement brillant et coloré selon les saisons, tandis que celui des hommes a tendance à être plus sobre et plus foncé.

 

Porter un kimono demande un véritable savoir faire pour réussir à le plier et le nouer correctement.

Peut on porter ces tenues japonaises en Europe ou en Occident ?

Avant de continuer à dérouler la liste de ces tenues, peut être vous posez cette question : est ce que je peux mettre au quotidien, en France, ces magnifiques tenues d’extrême Orient ?

En fait, ce genre d’accessoire ou de tenue fait souvent partie d’un rituel qui peut très bien s’adapter à des pratiques médicinales moins commune comme par exemple, la médecine quantique, le reiki usui cité plus haut ou même pour certain kinésithérapeute. Mais concernant la kinésithérapie, c’est comme toutes les pratiques remboursées par la sécurité  sociale finalement, ce sont des thérapies holistiques /consultations thérapeutiques devenue mainstream où les tenues non-conventionnelles sont mal perçues.

C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on retrouvera des tenues aux apparences non occidentales lors de cérémonies plus sectaires ou même pour des séances de soins énergétiques comme l’access bar qui sera dès lors associé dans l’inconscient collectif à la scientologie : access bars et scientologie

 

Le Yukata, une alternative légère aux Kimonos

 

Les yukata (浴衣) sont des kimonos légers, généralement en coton. Moins formels, les yukata ne pourraient pas être portés lors de cérémonies. Ils sont utilisés notamment comme vêtement d’été, pour les festivals par exemple, bien qu’autrefois, les japonais de la haute société les utilisaient comme vêtement de détente ou en sortant de leur bain.

Si vous sortez du bain, autant dire que nos kigurumi hommes ne sont vraiment pas fait pour cela ^^’ Préférez le Yukata !

 

tenue japonaise

Le Obi, pour ceinturer son kimono

 

Obi (帯) est une sorte de ceinture ou d’écharpe pour kimono. Il existe de nombreux types et motifs, mais les obi des femmes sont plus larges et ceux des hommes sont beaucoup plus étroits et plus faciles à porter. Le type de obi et la façon de le nouer permet de déterminer le rang social du japonais qui le porte.

 

Le Hakama pour les événements officiels ou les arts martiaux

Les hakama (袴) sont une sorte de longue jupe plissée utilisée indifféremment par les hommes ou les femmes et portée au dessus du kimono.

Autrefois utilisé par les samouraïs, le hakama est aujourd’hui porté pour les événements officiels ou pour la pratique des arts-martiaux comme l’aïkido. Le port du Hakama nécessite de le plier en sept : cinq plis devant et deux à l’arrière, qui représentent les sept vertus des samouraïs.

Il existe certaines tenues pour des séance de reiki usui également. En occident, ce rituel n’est pas pris au sérieux pour autant

 

Les Jinbei, vêtements d’intérieur pour homme

 

Les Jinbei (甚平) sont l’un des vêtements japonais les plus décontractés (et les plus confortables). Porté par les hommes pour rester à la maison, ils se composent de deux pièces : une veste et un short assortis.

Pour les hommes, le Jinbei peut remplacer le yukata.

Le Haori, un manteau pour kimono

 

Le Haori (羽織) est un manteau utilisé au dessus du kimono par les hommes et les femmes mais ne se ferme pas pour laisser apparaître les couleurs du kimono.
C’est ce vêtement que nous avons adopté en réalité en occident avec la mode des vestes kimono.

 

Les geta, des sandales traditionnelles

 

Les geta (下駄) sont des chaussures avec des semelles en bois et des lanières en tissus. Elles peuvent être surélevées avec des “dents” en bois qui ont un double avantage : ne pas abimer le kimono qui trainerait par terre et garder les pieds au sec quand il pleut.

 

Bien que la majorité des japonais s’habille aujourd’hui à la mode occidentale, les vêtements traditionnels restent très appréciés lors des cérémonies. Ils sont tout un symbole de la culture nippone.

 

 

Par | 2020-08-10T10:45:57+00:00 août 10th, 2020|Blog|0 commentaire

À propos de l'auteur :

Laisser un commentaire